3 février 2019

Quand l'Aéropostale emporte Le Petit Prince de par le monde !

Releasing par Drangelu

Bonjour et bienvenue à tous pour un voyage dans les nuages et au-delà ! Je vous invite aujourd'hui à la rencontre d'un personnage iconique et de son créateur : le Petit Prince et Antoine de Saint-Exupéry. Revenons sur ce conte philosophique à l'occasion d'un événement caritatif et commémoratif, le Raid Latécoère, qui s'est conclu il y a quelques mois.

Si on parlait du Petit Prince, nous pourrions dire que 200 millions d'exemplaires du livre ont été vendus dans le monde, dont 14 millions rien qu'en France, avec 353 traductions officielles, faisant de ce livre le second le plus lu après la Bible. Mais nous ne sommes pas des "grandes personnes", ne nous attardons pas sur des chiffres.

Parlons plutôt d'abord de l'Homme qui nous raconte sa rencontre avec l'enfant qui habite son coeur. Pour entamer le récit de cet homme, laissez-moi d'abord vous partager un résumé de sa vie d'écrivain que vous pourrez retrouver sur le site lepetitprince.com.
"Né le 29 juin 1900 à Lyon dans une vieille famille aristocratique, Antoine de Saint-Exupéry fait son service militaire dans l’armée de l’air et devient pilote. Son métier nourrit son écriture, et les deux lui valent la Légion d’honneur. Ses romans Courrier Sud (1929), Vol de nuit (1931, prix Femina) et Terre des hommes (1939, prix de l’Académie française), connaissent un succès mondial, de même que les récits rédigés pendant la guerre, en exil aux Etats-Unis : Pilote de guerre (1942) et Le Petit Prince (1943).
Ayant réintégré les forces françaises libres, Saint-Exupéry est abattu en mission le 31 juillet 1944."

Le Petit Prince est la dernière oeuvre de Saint-Exupéry. Ce livre a été publié avec les propres aquarelles de Saint-Exupéry en 1943 alors qu'il était aux Etats-Unis en raison de la guerre. L'oeuvre fut publiée en France aux éditions Gallimard trois ans plus tard.

Il est tellement délicat de parler de cette oeuvre tellement elle est emplie de poésie, de morales, de métaphores, ... Alors, je pense que le mieux pour présenter l'oeuvre est de la laisser se présenter elle-même par un extrait du chapitre quatre du Petit Prince.

"Ainsi, si vous leur dites: "La preuve que le petit prince a existé c'est qu'il était ravissant, et qu'il voulait un mouton. Quand on veut un mouton, c'est la preuve qu'on existe" elles hausseront les épaules et vous traiteront d'enfant! Mais si vous leur dites: "La planète d'où il venait est l'astéroïde B 612" alors elles seront convaincues, et elles vous laisseront tranquille avec leurs questions. Elles sont comme ça. Il ne faut pas leur en vouloir. Les enfants doivent être très indulgents envers les grandes personnes. 
Mais, bien sûr, nous qui comprenons la vie, nous nous moquons bien des numéros! J'aurais aimé commencer cette histoire à la façon des contes de fées. J'aurais aimé dire:
"Il était une fois un petit prince qui habitait une planète à peine plus grande que lui, et qui avait besoin d'un ami..." Pour ceux qui comprennent la vie, ça aurait eu l'air beaucoup plus vrai.
Car je n'aime pas qu'on lise mon livre à la légère. [...] J'essayerai, bien sûr, de faire des portraits le plus ressemblants possible. Mais je ne suis pas tout à fait certain de réussir. [...] Je me tromperai enfin sur certains détails plus importants. Mais ça, il faudra me le pardonner. Mon ami ne donnait jamais d'explications. Il me croyait peut-être semblable à lui. Mais moi, malheureusement, je ne sais pas voir les moutons à travers les caisses. Je suis peut-être un peu comme les grandes personnes. J'ai dû vieillir."
Par ces lignes, vous avez pu découvrir en partie le style épuré du Petit Prince. Ce style permet un partage de secrets tel que "On ne voit bien qu'avec le cœur, l'essentiel est invisible pour les yeux." Quand on lit ce livre à quelqu'un, petit ou grand, il y a un élan d'espérance qui naît dans le cœur des gens.

Il est plaisant alors que tout le monde puisse lire Le Petit Prince. Et c'est ce qui passe ! Ce livre est disponible pour tous. Une édition en braille existe pour les non-voyants et, pour avoir pu tenir entre mes mains cette version, aucun détail n'est laissé de côté, pas même les illustrations du livre en reliefs pour découvrir les aquarelles de Saint-Exupéry.

Les aquarelles du livre font partie du texte et participent avec le langage du récit à transmettre à chaque chapitre une rencontre symbolique du Petit Prince, le laissant perplexe face au comportement des grandes personnes.

Les rêves du narrateur du Petit Prince, aviateur perdu dans le désert, sont ainsi à la portée de tous. L'aviateur Jean Mermoz, ami d'Antoine de Saint-Exupéry, avait aussi un rêve, que tous les enfants puissent rêver de l'aviation et la pratiquer.

Or, un aviateur tire 80 % des informations dont il a besoin de la vue. Alors, pour Hervé de Saint-Exupéry, arrière-petit-neveu de Saint-Exupéry et pilote de chasse, l'action d'un aviateur qui s'engage auprès des enfants non-voyants prend tout son sens. C'est dans cette optique qu'avec sa fille, Hervé de Saint-Exupéry participa cette année au Raid Latécoère pour promouvoir la version braille du Petit Prince et proposer des ateliers pédagogiques avec Le Petit Prince en braille pour les enfants non-voyants.

Mais qu'est-ce que le Raid Latécoère ?

Le 25 décembre 1918, Pierre-Georges Latécoère et son pilote René Cornemont décollent de Montaudran pour Barcelone. Ce fut la première étape d'une ligne qui se poursuivit ensuite jusqu'au Maroc, puis au Sénégal, avant la traversée vers l'Amérique Latine en 1930.

Quatre-vingt-dix ans plus tard, en 2008, Hervé Berardi, pilote de profession, lança le raid le plus long du monde qui porte le nom de Pierre-Georges Latécoère : le Raid Latécoère. Ce raid est une réunion de passionnés d'aviation et d'Histoire traçant une ligne de solidarité avec diverses actions : construction et rénovation d'écoles ou de bibliothèques. Ces opérations de soutiens sont centrées sur l'éducation, mais aussi l'écrit, car seul l'écrit reste pour Hervé Berardi.

Affiche 2018 du Raid Latécoère

En 2018, pour le centième anniversaire de cette ligne et pour le dixième anniversaire du Raid Latécoère, soixante avions décolèrent de Toulouse vers Dakar pour transporter le courrier comme à l'époque. Parmi eux, un avion Saint-Ex fut présent composé d'Hervé de Saint-Exupéry, l'arrière-petit-neveu d'Antoine de Saint-Exupéry, et de sa fille.

En partant de Toulouse le 27 septembre, le raid s'arrêta à Perpignan, Barcelone, Séville, Marrakech et Tarfaya au cap Juby (lieu où Saint-Exupéry était chef d'aéroplace en 1927 et envoyait tous les avions vers l'Amérique du Sud), avant d'arriver à Dakar le 5 octobre puis Saint-Louis le 7 octobre.

A chaque ville étape, ils réalisèrent des actions en faveur des jeunes : rencontres, conférences, baptêmes de l'air, ateliers d'écritures et, comme je vous le disais, des ateliers pédagogiques avec Le Petit Prince pour les enfants non-voyants.

Si vous voulez aller plus loin dans cette aventure visant à "relier les hommes et les continents par l'aérien", selon la vision de Latécoère en 1918, je vous invite à découvrir ce site réalisé par Arte pour fêter le centenaire de la compagnie d'aviation Latécoère Aéropostale.

Par ailleurs, Arte a également réalisé un sublime reportage sur le raid que je vous conseille. Et pour être sûr que vous ne le loupiez pas, je vous le mets ci-dessous !


Sur ce, moi je vous laisse, je vais plonger la tête dans les nuages ! A bientôt et bon vol dans le cœur de l'Homme !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire